Portrait     

Petit-fils de Guérisseuse, c’est en 2004 que j’ai rencontré le Reiki d’Usui, une méthode d’imposition des mains venant du Japon. J’ai commencé par me faire des soins de cette manière. En 2010, j’ai souhaité aller plus loin dans cette pratique en poursuivant ma formation avec les niveaux supérieur. A cette occasion, j’ai découvert la méthode Karuna, qui est complémentaire. En 2012, un autre chemin s’est ouvert, celui des peuples natifs du Nord et du Sud. D’autres pratiques m’ont permis d’affiner mes sens. Par la suite, j’ai souhaité allier le corps et l’esprit avec des techniques de taoïsme basé sur le mouvement, la méditation et le souffle que j’utilise au quotidien et que je conseille à certaines personnes. D’ailleurs, il était venu le temps d’aller un peu plus loin dans ses démarches et d’avoir une compréhension claire de la relation que nous avons à l’intérieur de notre corps. La médecine chinoise ne pouvait être que la suite de mes expériences.